Nouvelles

 

Actualités, chroniques et éditoriaux de l'Ordre

 

Éditorial du président

Profession infirmière. Profession affirmée.

Lucie Tremblay, présidente de l’OIIQ

|
14 déc. 2017
Profession infirmière. Profession affirmée.

Chers collègues,

Avant toute chose, j’aimerais vous souhaiter tous mes vœux de bonheur, sur les plans personnel et professionnel, pour cette année 2018. Sachez que j’aurai une pensée toute particulière pour celles et ceux qui seront de garde ou qui passeront les fêtes auprès des patients et non avec leur famille.

Ce n’est pas un hasard si, année après année, notre profession figure parmi les plus appréciées par les Québécois et Québécoises. La population reconnaît, en effet, votre engagement et votre détermination à être tous les jours au rendez-vous pour bien soigner. Cet engagement symbolise l’une de nos valeurs fortes : l’humanité dans les soins.

Une nouvelle année débute bientôt et, avec elle, s’annoncent de nouveaux défis à relever. Depuis maintenant deux ans, nous nous sommes positionnés comme un ordre professionnel qui désire prendre la parole au nom de la santé des Québécois. Nous nous sommes engagés à façonner les soins infirmiers de l’avenir et à ce que le système de santé redevienne l’un des meilleurs au monde. Dans la dernière année, des avancées importantes ont été réalisées dans des changements réglementaires proposés au gouvernement, notamment en lien avec la prescription infirmière, mais aussi les nouveaux règlements concernant les infirmières praticiennes spécialisées.

L’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec continue à être une organisation innovante. Nous contribuons aux grands projets de la société québécoise dans une société en grande transformation. Dans ce contexte, des réflexions ont eu lieu avec l’équipe de direction et au Conseil d’administration; aussi, il nous apparaît essentiel de mettre encore plus d’accent sur certains dossiers.

L’OIIQ rappelle que la pratique infirmière vise à rendre la personne (famille, collectivité) apte à prendre sa santé en charge selon ses capacités et les ressources que lui offre son environnement, quelles que soient l’étape de la vie qu’elle traverse et la phase de sa maladie. Elle vise également à rendre la personne capable d’assurer son bien-être et d’avoir une bonne qualité de vie.

Cet énoncé met en relief la complexité des soins, ainsi que l’interrelation entre la personne, la santé, l’environnement et le soin. C’est sur cet énoncé que notre Loi sur les infirmières et infirmiers repose et que nous devons, comme ordre professionnel, encadrer la pratique, mais aussi prendre la parole publiquement, notamment pour que les collectivités puissent prendre en charge leur santé.

Notre implication comme infirmière et infirmier touche les personnes de tout âge et de toutes les classes de la société, dans des environnements aussi variés que les établissements de santé, le domicile, les écoles, les milieux de travail, les dispensaires, le milieu carcéral, la rue, les cliniques, les CHSLD et j’en passe.

Notre champ d’exercice comporte 17 activités réservées qui se déclinent en millions d’interventions que font chaque jour les infirmières et infirmiers.

C’est une profession ancrée dans des valeurs fortes : intégrité, respect des personnes, autonomie, compétence, excellence des soins, collaboration professionnelle et humanité. Ces valeurs teintent tout ce que nous faisons. Peu de professionnels ont la chance d’être autant dans l’intimité des gens. L’humanité est au cœur de chaque action.

Dans ce contexte, quatre grands dossiers nous apparaissent comme prioritaires pour l’année qui s’amorce :

  • Une formation initiale qui permet de répondre aux besoins évolutifs de la population;
  • Une occupation optimale du champ d’exercice;
  • Une utilisation optimale des mécanismes de protection du public; et
  • La gouvernance de l’OIIQ, notamment le déploiement de la loi 11.

Comme vous pouvez vous l’imaginer, 2018 sera, à l’instar des années précédentes, une année riche en développement professionnel. Par ailleurs, de nombreux changements au sein de notre gouvernance ponctueront notre vie démocratique. Au cours des prochains mois, nous déploierons des actions pour répondre aux impératifs de ces grandes priorités. Nous vous tiendrons au courant des développements à travers tous nos outils de communications.

 

Joyeuses fêtes et bonne année 2018 à toutes et à tous.
 

 

Pour aller plus loin